LAMal ou CMU ?

Le frontalier (celui qui travaille en Suisse sans y habiter) dispose d’un droit d’option pour choisir son assurance maladie obligatoire

La LAMal suisse, qui permet la couverture des soins en Suisse (comme un résident suisse) et en France (la LAMal remboursera le frontalier comme la sécurité sociale française).

La CMU française, qui permet la couverture des soins en France uniquement, sauf cas particuliers (le frontalier dépendra du régime général de la Sécurité Sociale française).

Effectuer le bon choix entre l’assurance maladie LAMal ou CMU est essentiel car il est irrévocable et peut avoir des conséquences financières importantes pour le frontalier.

Le frontalier a 3 mois pour choisir votre assurance maladie frontalier.

A défaut, c’est le régime LAMal qui s’appliquera au nouveau frontalier avec affectation, par son canton de travail, à un assureur maladie (le canton ne choisissant pas nécessairement la Caisse la moins onéreuse, le coûts peuvent fortement varier).

Le choix effectué s’appliquera dès le premier jour d’activité en Suisse. L’assurance maladie devra être payée dès le premier jour (la première facture reprendra les arriérés en cas de choix tardif => pas d’économie possible ☹).

Le frontalier a l’obligation d’être assuré dès le premier jour d’activité et c’est à lui d’effectuer les démarches pour s’inscrire. Le détail des démarches à effectuer figure sur le site d’Ameli.fr.

Les assurances maladie LAMal et CMU ne remboursent pas convenablement de nombreux soins. Une complémentaire santé (autrement dit mutuelle) est facultative mais vivement recommandée.

Les principales différences entre LAMal et la CMU

 LAMalCMU
Le coût de l'assuranceLa cotisation ne dépend pas du revenu du frontalier. Le coût est identique pour tous, selon 3 tranches d’âge (0-18 ; 19-25 ; 26 ans et plus).La cotisation est fonction du Revenu Fiscal de Référence du frontalier (8%).
L'accès aux soinsSuisse ET France.En France uniquement sauf cas particuliers.
En cas de changement de situation familialeSi le conjoint du frontalier ne perçoit pas de salaire (ou d’allocations chômage) en France et que le frontalier a des enfants, chaque assuré est cotisant.Si le conjoint du frontalier ne perçoit pas de salaire (ou d’allocations chômage) en France et que le frontalier a des enfants, ces derniers sont ayants droit gratuits.
En cas de changement de revenusSi le salaire augmente, ou si d’autres revenus s’ajoutent, la cotisation du frontalier n’évolue pas.Si le salaire augmente, ou si d’autres revenus s’ajoutent, la cotisation du frontalier augmente.
Principes particuliers LAMal
Assureurs privésLa LAMal est gérée par des assureurs privés, à l’inverse de la France où la Sécurité Sociale dispose d’un monopole public.
ForfaitaireLe prix de la LAMal est forfaitaire. Cela signifie qu’il dépend pas des revenus du frontalier, contrairement à la CMU.
Différence de prixLes prestations de la LAMal sont identiques pour tous. En revanche le prix de l’assurance peut varier fortement selon les assureurs.

Calculateur des cotisations CMU (hors complémentaire santé)

Détail de la formule de calcul utilisée :
Revenu fiscal de référence renseigné – 10 131 (abattement forfaitaire) x 8% 

Cette cotisation d’assurance maladie est calculée par le CNTFS pour chaque année civile, sur la base des revenus perçus au cours de l’avant dernière année (N-2), après déduction d’un montant annuel forfaitaire revalorisé chaque année.
Le taux de la cotisation est ensuite appliqué à cette base. Actuellement, le taux est de 8%.
La cotisation d’assurance maladie est calculée sur la base de vos revenus, après un abattement forfaitaire de 25% du plafond de la sécurité sociale